Lucie des Lys

Université française! (rpg)
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Même tatouage dans le même couloir...

Aller en bas 
AuteurMessage
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 26 Déc - 15:15

Léon se sentait fatigué des cours... Dans un soupir, il sortit de la salle et prit un couloir vide pour se sentir un peu tranquille... l'agitation, les cris, le monde... En ce moment il en avait un peu assez.
Le jeune homme parcouru alors un long couloir plutôt sombre, transportant dans un sac en bandoulière ses affaires, et rêvassant. Il essayait d'éviter les problèmes qui encombraient ses pensées...
Dans un long soupir, il finit par se coller à un mur, les yeux fermés, ses pensées s'entrelaçaient, se mêlaient en lui faisant tourner la tête... Dans un sursaut, il plongea une main dans sa poche, et en ressortit une petite pillule blanche, un sourire dépourvu de joie aux lèvres...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 26 Déc - 15:22

Alban venait d'arriver dans cette nouvelle université. Il était arrivé en retard tout simplement parce qu'il n'avait aucune envie de fréquenter un lieu où il y avait du monde. Il avait donc fait traîner son inscription au maximum. Mais le jour était arrivé où il ne pouvait plus repousser. Il devait aller en cours. Ou tout du moins, à l'université.
A son arrivée, par chance, Alban n'avait vu personne. Tous les étudiants étaient en cours, et rares étaient ceux qui traînaient dans les couloirs, peut-être par peur de se faire prendre... Qui sait ? Quoi qu'il en soit, Alban était seul. Il ne savait pas trop où il devait se rendre. A sa connaissance, aucune chambre ne lui avait été assignée, pour le moment. Aussi, il errait plus ou moins, dans l'attente de croiser une unique personne, une personne qui eut pu le renseigner. Mais la réalité fut autre.

La personne qu'il rencontra, il l'avait déjà croisée, une fois. Il s'agissait d'un autre jeune homme, qui fréquentait le même dealer étrange. Alban s'avança d'un pas lent. Il n'avait pas envie de parler. Mais après tout, ils étaient seuls. Et puis, peut-être ce jeune homme pourrait-il le renseigner. Arrivé à quelques pas, Alban demanda, d'une voix pâle :

- Salut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 26 Déc - 15:35

Léon sursauta au son de la voix du jeune homme arrivé face à lui. Rapidement il fourra la pillule dans sa poche, gêné et inquiet que le jeune homme ait pu voir quelque chose...
Relevant les yeux, il ne put que froncer les sourcils... Ce jeune homme... oui... ce jeune homme, il l'avait déjà vu quelque part... Mais où ?
Oui... il l'avait déjà rencontré chez son dealer.


"Salut... Euh... Alban, c'est ça ?"

Léon était vraiment étonné de le retrouver ici... Dans SON université... Une coincidence qu'il n'aurait jamais cru possible sur le coup.
Il lui sourit alors vaguement, surprit, mais rassuré, la drogue passerait sans incidence...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 26 Déc - 15:49

Alban fut surpris que l'autre jeune homme connaisse son nom. Lui-même n'avait strictement aucune idée du prénom de son interlocuteur. Sans doute l'autre étudiant connaissait-il mieux le dealer que lui, et ce dernier avait du lui parler de lui... Alban n'en voyait d'ailleurs pas l'intérêt. Il n'avait rien de remarquable. Mais bon, visiblement, et logiquement, l'autre jeune homme avait connaissance de son prénom. Il ne servait à rien d'essayer d'y réfléchir. D'une voix traînante, le jeune homme répondit :
- Oui, Alban, c'est ça.

Il ne crut pas bon de demander des présentations en retour. Si l'autre étudiant voulait se présenter, libre à lui. Alban ne voulait rien lui imposer. Tout ce qu'il voulait, c'était en savoir un peu plus sur l'université, puisqu'on ne lui avait rien dit qui pût l'aider. Il allait parler, mais fut interrompu par des bruits de pas derrière lui, dans un autre couloir tout proche, probablement. Prestement, pris de peur, le jeune homme se saisit de l'enveloppe qui se trouvait dans sa poche, et y prit quelques grains de poudre blanche. Juste un peu. Il n'y avait pas foule, mais il préférait être paré. Puis il avala la poudre par le nez, avant de ranger l'enveloppe dans sa poche.
Immédiatement, Alban se sentit plus détendu. Il posa enfin sa question :

- Euh... Dis-moi... Si tu connais cet endroit, tu sais peut-être où je dois m'adresser pour avoir une chambre, et pour en savoir un peu plus. Je n'ai reçu aucun papier, je suis un peu paumé.

Le jeune homme faillit rire nerveusement, mais non. Il ne souriait jamais. Cet instant ne fit pas exception.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Ven 28 Déc - 15:32

Léon s'étonna de voir le jeune homme face à lui snifer sans même se demander si c'était gênant de le faire face à lui... Après tout, lui aussi se droguait... mais était-ce une raison ?!?Oui.... peut être bien...
A nouveau, la tête lui tourna, il se sentit en à peine quelques secondes à l'autre bout du monde, noyé dans des pensées cauchemardesques. Et c'est dans un infime soupir, qu'il plongea une nouvelle fois la main dans sa sacoche, en ressortant dans un tremblement une pillule blanche...tellement... apétissante ?!?
Il la mit dans un sursaut dans sa bouche, et l'avala tout rond.
Quelques secondes plus tard, il retrouvait ses couleurs.... Et enfin...enfin, il répondit à Alban:


"Bah...euh..euh...bah... Il faut... j'crois qu'il faut que tu t'adresses à l'administration.. mais après....euh..."

Dans une grimace, il montra à son interlocuteur qu'il n'en savait pas plus. Il avait legerement honte de ne même plus se rapeller de ça...d'autant plus qu'il faisait parti de la famille... de l'université... son "cher père" en étant le doyen...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Ven 28 Déc - 23:26

Alban n'avait pas envie que cette conversation se termine de la sorte. Au fond, il en avait assez de toujours oeuvrer pour son propre isolement et sa propre détresse. Il aurait aimé ressembler à tous les autres jeunes gens de son âge, aller à des soirées, avoir une petite amie... Mais non, c'était trop dur ! Comment les autres parvenaient-ils à s'intégrer ? Comment étaient-ils capables de se frayer un chemin parmi la foule, sans que la Terre ne se mette subitement à tourner dans tous les sens, et sans que le sol ne leur saute à la figure ? Tout ceci lui semblait tellement impossible, tellement impensable ! Alban avait honte de son comportement, honte de sa peur, honte de sa maladresse en présence d'une autre personne...
* Quel con ! *, pensa-t-il, * Même pas foutu de parler à un étudiant de base ! Vraiment pitoyable... *

En cet instant, il n'avait qu'un seul désir : s'enfuir en courant, détaler comme un lapin. Courir, courir jusqu'à n'avoir plus aucun souffle, jusqu'à se trouver dans un coin sombre et isolé, jusqu'à s'effondrer. Partir sans se retourner, en hurlant. Oui, se vider de son souffle, et s'enivrer de douleur. Mais le jeune homme se retint. Il était exposé. Il ne voulait pas que l'on remarque son malaise et sa détresse. Le jeune homme face à lui savait déjà qu'il se droguait, et c'était amplement suffisant. Alban n'avait pas besoin que l'autre ait connaissance de son état psychologique lamentable.

Partagé entre son besoin sourd de fuir et son désir de parler, Alban ne put que répondre :

- Euh, ok... Tu connais pas beaucoup plus, je vois.

Il fit une pause, avant de conclure :
- Je te dérange, peut-être... Je vais... te laisser.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 2 Jan - 20:02

Léon haussa les épaules à la réponse du jeune homme. Relevant la tête vers lui, il lui sortit un sourire maladroit.

"Bah...nan...nan. Tu me gênes pas, t'inquiètes !"

Faisant un certain effort pour rester agréable, il continua sur sa lancée:

"Et... sinon tu fais quoi ici ?" Il ne savait pas trop quoi dire, mais, étrangemment, il se sentait stressé à l'idée de rester seul.. et pourtant il ne pouvait retourner dans le hall ou autre part... Et cette image... celle de son père...brrr... Léon la dégagea de son esprit, pour tourner ses pensées vers Alban... Quelqu'un qui le comprendrait très certainement...

Mais finalement... Qu'en savait il ?!?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Jeu 3 Jan - 0:48

Alban demeura donc face à l'autre jeune homme, puisqu'il ne le dérangeait pas. Oui, décidément, il avait besoin d'avoir une personne à qui parler. Il y avit des moments, très fréquents, où son besoin de solitude se faisait sentir ; à d'autres moments, en revanche, il se sentait rassuré par la présence d'une autre personne. Et tant qu'il n'y aurait personne d'autre dans les parages et qu'il ne se sentirait pas gênant pour son interlocuteur, il demeurerait sans doute là. A la question du jeune homme, il répondit, après un haussement d'épaules :
- Je suis en filière scientifique... Mais bon, je vais pas trop en cours. En fait, je suis là surtout parce que ça m'évite d'aller travailler... Et puis parce que ça m'intéresse, aussi, mais bon, il existe des bouquins...

Alban ne s'étendit évidemment pas sur le sujet. Après tout, il était assez fréquent qu'un étudiant n'assiste pas au cours. Du moins dans les universités publiques. Ici, il ne savait pas. Mais il verrait bien. De toute façon, il n'y avait pas trop de raisons pour qu'on lui reproche son manque d'assiduité. C'était une université, il faisait ce que bon lui voulait, tant qu'il payait. Il suffisait généralement aux administrations que les étudiants soient diplômés. Et il ne faisait pas trop de doutes qu'il le soit. Il était intelligent, et il possédait des livres. Cela suffisait.
Se rappelant soudain les règles de la politesse, le jeune homme demanda soudain à son interlocuteur, après une pause :

- Et toi, tu fais quoi ?

A vrai dire, cela ne l'intéressait pas vraiment, mais il n'avait pas beaucoup de conversation, alors il faisait avec ce qu'il avait. Cela devrait suffire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Ven 11 Jan - 18:27

[Excuse moi pour le retard]

Léon resta longtemps silencieux... ce qui ne lui ressemblait guère. Fixant le sol, perdu dans un monde sans couleurs, il se sentait terriblement seul.... D'un coup de main, il passa ses doigts dans ses cheveux coiffés anarchiquement... Puis, dans un soupir, il sortit de sa rêverie à la question du jeune homme face à lui.
Un sourire apparut et il lui répondit tranquillement:


"J'suis en 3ème année... Filière Sciences poilitiques... Bah j'fais sciences politques, géopolitiques, litterature, et anglais Lv1.... 'fin voilà... rien de spécial... Par contre je vais régulièrement en cours moi..."

Avec cette dernière phrase il esquissa un sourire, et jeta un regard au jeune homme, Baissant celui ci, il soupira devant la marque tatouée au poignet d'Alban.
Et désigant du regard ce tatouage, après avoir levé son poignet et montré le sien, il s'exclama d'une voix triste:


"Depuis combien de temps... ?"

Il ne put finir sa phrase, et d'une grimace détourna son regard. La drogue... formidable moyen d'évasion... pitoyable... mais comment s'en détacher?
Le jeune homme était au bord de la dépression... surtout depuis que sa marraine, sa soeur,... le savait...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Sam 12 Jan - 16:38

[No souci, Léonne, 'façon j'aurai pas pu répondre Wink]


Alban ne répondit pas lorsque l'autre étudiant parla de ses études. Des sciences politiques... Voici bien le type d'études que lui-même n'aurait jamais pu réaliser. Les sciences politiques nécessitaient probablement une certaine aisance à l'oral, ce qui lui faisait justement défaut. Alors qu'en sciences, l'on peut travailler pour soi, ou bien en équipe de deux ou trois personnes. Nul besoin de parler en public. Le jeune homme oubliait évidemment de prendre en compte les colloques et les conférences, mais après tout, nul ne pourrait le contraindre à prendre part à de tels événements. Tandis qu'en sciences politiques, l'oral lui semblait être l'essence même du travail.
Lorsque le jeune homme évoqua le fait qu'il allait en cours, avant de sourire, Alban ne sourit toujours pas. L'autre ne savait pas pourquoi il ne fréquentait pas les amphis. Il ne pourrait pas comprendre. Et cela n'avait strictement rien d'amusant. Il n'était pas simplement un fumiste ou un fainéant. Il était certes pitoyable, mais cela ne le faisait en rien sourire. Le jeune homme demeurait silencieux, partagé entre l'envie de s'emporter contre ce type qui ne comprenait rien à rien et celle de partir en courant.

Mais il fut surpris par la question de l'autre jeune homme. Depuis combien de temps ? Il s'en souvenait comme si c'était hier. Il avait commencé à consommer cette poudre blanche alors qu'il avait douze ans. Oh, pas souvent, au début. Il parvenait à n'utiliser sa drogue qu'une fois de temps en temps, lorsque le poids des regards devenait trop insoutenable, lorsqu'il avait à traverser une foule, par exemple. Puis, peu à peu, il avait commencé à s'y attacher, à ne plus pouvoir s'en passer. Une moindre peur, et il avait besoin d'en prendre une dose... La première fois, il était encore un gamin. Il avait été abordé par un grand qui disait le comprendre. Il avait saisi le regard de peur de l'enfant face aux gens. Il avait compris où était le problème. Il avait expliqué au garçon qu'avec ça, il n'aurait plus peur de la foule. Alban n'était pas un idiot. Mais il avait envie d'être comme les autres. Alors, il avait accepté. Foutue phobie !

- Cinq ans, répondit-il sans une hésitation, comme s'il avait voulu marquer au fer rouge la date où il avait accepté cette merde, oui, cinq ans... C'était en mars, il faisait froid, et j'avais douze ans... Et toi ?

Il avait posé cette dernière question uniquement parce qu'il songeait qu'il était plus poli de retourner les questions que l'on nous posait, mais à vrai dire, il se doutait bien que la réponse ne changerait pas sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 16 Jan - 19:14

(magnifique ton avatar XD)

Depuis combien de temps ? Son coeur se serra... Il n'en savait plus rien... Deux.. peut être trois ans... Léon secoua la tête et resta silencieux, glissant du mur pour s'assoir sur le sol, la tête relevait et les yeux fermés... Cauchemardesque...
Il finit tout de même par rouvrir les yeux, ceux ci humides...


"Bah. hem. Euuuh ça doit faire dans les deux, trois ans... j'sais plus... à vrai dire, ...."

Léon ne finit pas sa phrase. Il allait dire "à vrai dire je m'en fou" mais c'était faux.
Il soupira, son sourire s'effaçant douloureusement. Ce n'était pas le jeune homme le plus malheureux sur terre, ms ses souffrances faisaient poids sur ce corps si frêle.

Dans un murmure, il souffla un
" j'en ai ras le bol..." .Il igorait si son voisin l'avait entendut et sans foutait. Ses idées suicidaires le poursuivaient inlassablement sans qu'il puisse s'en détacher... et il restait là.. les yeux dans le vague...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Ven 18 Jan - 0:42

[HRP : Ben quoi, il est comme d'habitude, mon avatar ! Non ? Mais tu l'avais déjà vu, théoriquement ^^]


Alban attendit la réponse de son intelocuteur ; réponse qui, de fait, ne tarda pas à venir. Les paroles du jeune homme avaient quelque chose de confus, comme si l'étudiant avait voulu effacer de son souvenir la souffrance qu'il y avait dans sa vie... Ou plutôt, son origine. Le jeune homme avait glissé à terre. Il semblait effondré. Dans son regard et dans toute son attitude, Alban pouvait lire de la douleur, de la lassitude. Le jeune homme était à bout. Pour la première fois, Alban discutait avec une autre personne. Et il se rendait compte qu'il pouvait y avoir toutes sortes de souffrances. Il n'était pas le seul à avoir mal, à avoir peur, à vouloir fuir. Lui avait peur, mais d'autres souffraient sans doute beaucoup plus.
Alban se sentit soudain maladroit, mal à l'aise. Que faisait-il ici, au milieu d'un couloir ? Il ne savait que dire, peu habitué qu'il était à réconforter autrui. En général, il avait besoin d'être réconforté, et non le contraire. Il se sentait démuni. Que faire ? Alban n'avait pas entendu les paroles de son interlocuteur. Mais il avait plus ou moins compris son état d'esprit. Il s'assit en face de l'autre jeune homme, appuyé contre le mur d'en face, et ne put que bredouiller, maladroit, mais le regard planté dans les yeux de l'autre jeune homme :

- Tu... Tu as mal ?

Il ne parlait bien évidemment pas d'une douleur physique, mais plutôt d'une douleur intérieure, profonde, ancrée, et mille fois plus douloureuse, très certainement.Le jeune homme était tout à fait conscient que sa question ressemblait à la question d'un enfant, mais au fond, il savait depuis toujours qu'il n'était qu'un petit garçon qui avait gardé ses terreurs, oubliant de grandir...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Jeu 21 Fév - 16:47

Mal ? Oui... Le jeune homme avait mal... En réalité il souffrait chaque jour... Ce n'était pas le genre de mec à râler, et à devenir dépressif sur un coup de tête... mais là...
Léon soupira encore une fois, et baissa à nouveau la tête, prostré.
Que répondre à ça ? Bien sûr qu'il avait mal, mais devait-il se livrer, comme ça, à un autre drogué dont il ne connaissait rien si ce n'est que le nom ?!? Pff il n'en savait plus rien...
Le jeune drogué releva la tête, et fixa son interlocuteur. D'un geste machinal, il se frottait, se tordait les mains, et d'un hochement de tête, il ne put dire qu'une seule chose...


"Oui."

Puis il plongea une main dans sa poche, pour en ressortir une pillule blanche, et la déposer dans sa bouche, avant de l'avaler sans même prendre la peine de boire.
Quelques secondes plus tard, il pouvait souffler. Il leva la tête pour la caller contre le mur, et ne dit plus rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Jeu 21 Fév - 23:24

Alban détailla un instant le visage de l'étudiant assis face à lui dans le couloir. Ce visage semblait désemparé, un peu perdu. Le jeune homme respirait l'inquiétude et la lassitude, et Alban s'en sentit ému... ému de voir qu'il y avait des gens en ce monde, et même plus près, en cette université, qui souffraient autant sinon plus que lui. Ce n'étaient sans doute pas les mêmes souffrances, les mêmes douleurs, les mêmes peurs, mais au fond... Au fond, c'était pareil, probablement. Il n'y avait que de la douleur, que de la peur, que des maux. Et peu importait l'origine de tout cela.
Mais en réfléchissant, Alban se dit que l'autre jeune homme avait probablement de meilleures raisons que lui de se plaindre et d'avoir mal. Lui n'était qu'un lâche incapable de supporter les humains... Il n'y avait probablement pas de traumatisme à l'origine, mais d'autres avaient beaucoup souffert, tant physiquement que moralement. A bien y réfléchir, Alban sentait souvent qu'il avait certainement été trop gâté par ses parents, ce qui pouvait expliquer son malaise actuel. Pourtant, dans ses moments de lucidité et de paix, il savait qu'il n'en était rien, et qu'il s'agissait d'une phobie comme une autre, juste plus handicapante, plus douloureuse. Mais le reste du temps, il se sentait presque coupable, et s'en voulait au plus haut point, jusqu'à se frapper la tête, lorsqu'il allait vraiment mal.

Le jeune homme ne répondait rien, et ne pouvait qu'observer en silence le couloir. Des bruits de pas se faisaient entendre, de temps à autre. Alban se sentait de plus en plus en danger, exposé. Il se sentait mieux que s'il eût été seul, mais tout de même, il savait que si des gens arrivaient des deux côtés, il n'aurait aucune échappatoire, aucun moyen de fuir, de partir... La drogue ne faisait plus vraiment effet, et le couloir se mit à tanguer... Voilà qu'il refaisait une crise de panique, alors qu'il n'y avait pas lieu de le faire. Peut-être était-ce le fait de se trouver dans un environnement inconnu, loin de ceux qui étaient là généralement, toujours est-il que le jeune homme sentit les battements de son coeur s'accélérer brutalement, tandis que son visage prenait une teinte plus colorée, un peu plus rouge. Les jambes d'Alban se firent lourdes, et il avait chaud, si chaud... *Je vais mourir ! pensa-t-il brutalement. Je vais mourir comme ça, au milieu d'un couloir, au milieu du passage, là où tout le monde pourra me voir !* Ces pensées l'horrifièrent et intensifièrent sa peur. Le couloir sembla soudain s'allonger à l'infini, comme pour faire comprendre au jeune homme qu'il était prisonnier. De l'air ! Il lui fallait de l'air s'il ne voulait pas étouffer, et pour cela il devait fuir, fuir loin de ce couloir, loin de cette université. Mais non, il ne pouvait pas bouger, il était pris au piège...
Et dans le même temps, une pensée s'imposa à son esprit, sous la forme d'une question pernicieuse : qu'allait-on penser de lui ?
Le jeune homme s'efforçait de ne pas sortir la petite enveloppe, dans laquelle se trouvait ce qui aurait peut-être dissipé ses peurs... Il voulait grandir, il voulait apprendre à se sortir de ses craintes sans cette horreur blanche.



[Désolé si tu trouves ça un peu long, mais je pense que je me devais de décrire un tant soit peu la peur d'Alban ^^ Et désolé aussi du peu de paroles de ce message xD A toi de voir et d'agir comme bon te semble. Libre à toi aussi de décider si tu te rends compte du malaise soudain d'Alban... Je pense que tu dois pouvoir au moins remarquer qu'il se passe quelque chose. Après, quant à savoir si tu en remarques beaucoup ou non, je te laisse le soin de choisir ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Sam 23 Fév - 16:57

Léon releva alors la tête. Ce jeune homme face à lui ne bougeait pas, ne disait mot, ne semblait même plus respirer. Léon se décida à se relever avec, néanmoins une certaine difficultée... la drogue faisant effet, il se sentait bien trop calme, bien trop "cool", et même s'il restait conscient de ce qu'il se passait autour de lui, ses gestes étaient ralentis.
Avec, donc, une lenteur dûe à la pillule blanche, Léon se mit debout, et s'approcha doucement d'Alban. Plissant les yeux, les images semblants floues, Léon posa sa main gauche sur l'épaule du jeune homme. Il voulut s'enquir de son état, sortir un "ça va", ms non. La fatigue, le calme, et son esprit, déchirés entre une douleur bien trop grande et un calme contraire à la vérité, ... tout ça lui embrouillait la tête... et après plusieurs secondes avec un Léon qui avait une main sur l'épaule de son voisin, qui ne disait mot, qui ne savait plus s'il devait rire, pleurer, jurer, crier,... Le jeune homme s'effondra aux pieds d'Alban, à genoux, à terre.
Il entendait des cris, voyait des images bien trop horribles pour son esprit... Et, pour une fois, Léon se lâcha, dans un cri il se prostra, en plein milieu du couloir, à côté de l'autre jeune homme, les mains sur la tête... Léon faisait une sorte de "crise"...
Pleurant comme un enfant, il crâchait des mots sans sens, terrifié.
Au bout de longues minutes, le souffle court, l'adolescent se releva avec difficultée, les larmes coulant toujours sur ses joues creuses. La crise terminée, un rire sortit de sa gorge, un rire sans joie. Puis il se mit à parler... enfin
.

"Pffff... Pleurer comme un enfant, comme une fillette... je suis vraiment pitoyable... pitoyable ! Fffff Je suis fatigué.... FATIGUE !!!" Il dit ce dernier mot avec rage... et releva enfin les yeux, pour se rappeler qu'il n'était pas seul.... L'autre drogué était toujours debout, dans un état aussi pitoyable que son acolyte. Reposant une main maladroite, fatiguée, sur l'épaule du jeune homme, les sourcils froncés, Léon lui parla enfin:

"Ca... ça va ? Tu... hem... je... je suis désolé... je... putain... je suis pathétique. Mais... euh... T'as pas l'air bien tu sais ? Tu veux pas t'assoir?"

Léon tremblait encore à la pensée de cette crise immonde qu'il venait de traverser... Mais à la vue de ce jeune drogué qui n'avait pas l'air mieux que lui, Léon ne pouvait que s'inquièter...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Sam 23 Fév - 20:12

Alban se sentait toujours aussi mal, opressé. Il ne prêtait qu'à peine attention au jeune homme qui s'était effondré devant lui. Il avait peur, si peur... Plus tard, la crise passée, il serait incapable d'expliquer cette peur et son origine. Il n'avait qu'une certitude : il avait peur. Les battements de son coeur étaient toujours aussi chaotiques, profondément irréguliers, et toujours cette pensée : « Je vais mourir. » Une terrible impression d'être au bord de la crise cardiaque, au bord de la mort. Une attaque de panique comme il en vivait quasiment chaque jour, lorsqu'il sortait seul, avec le risque de croiser quelqu'un. Il fallait qu'on le protège, il fallait qu'il fuie, il ne pouvait pas demeurer ainsi au risque de devenir fou ! Sa respiration se fit plus forte, plus bruyante, Alban suffoquait.
Mais bientôt, le jeune homme sentit une main posée sur son épaule, et tourna les yeux vers l'autre étudiant, qui semblait inquiet. Le jugeait-il ? Que pensait-il ? Alban sentit que la crise allait s'intensifier, aussi sefforça-t-il de calmer sa respiration, d'apaiser ses pensées. Il ne devait pas avoir peur de la seule personne avec laquelle il avait discuté dans cette université. Il avait besoin de pouvoir faire confiance à quelqu'un, maintenant qu'il était loin de son frère, de son frère qui l'avait toujours protégé. Le regard d'Alban était d'encre, mais néanmoins empli d'une sourde détresse.
Le jeune homme ne savait rien de la crise que son interlocuteur avait traversé, car sa peur avait effacé tout le reste. Cependant, le jeune homme commençait à retrouver son calme. Il regarda le couloir, autour de lui, un peu perdu. Il n'y avait personne. Il pouvait partir. Une nouvelle fois, Alban plongea son regard dans les yeux de l'autre étudiant, puis il dit, d'une voix éteinte, un peu rauque :

- Non, ça va... Ecoute, je peux pas rester ici, il faut que... Il faut que je parte...

Il semblait complètement ailleurs, alors qu'il était parfaitement ancré à la réalité. Mais il fallait à tout prix qu'il parte, bien qu'il ne pût en expliquer la raison à un inconnu, de peur d'être jugé, raillé. Il n'avait qu'un désir, et c'était que l'autre jeune homme l'accompagne dans sa fuite, afin qu'il se sente moins seul, moins perdu, moins exposé. Il avait peur de rencontrer des gens et de faire une nouvelle crise, il avait peur de s'évanouir. Mais il ne pouvait pas se résoudre à faire une telle demande, car il y avait toujours cette peur, gravée profondément en lui, d'être jugé, ou d'essuyer un refus. Il n'avait pas une volonté assez forte pour prendre un refus avec dignité, et s'en sentait toujours démonté.
Aussi Alban se détourna-t-il et s'en fut en marchant lentement, titubant peut-être légèrement, et en espérant de tout coeur que l'autre étudiant le rejoindrait.



[A partir de là, si Léon me rejoint je continue ici, sinon je ne reposterai plus dans ce sujet. Chronologiquement, la suite se trouve ici.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Dim 24 Fév - 15:53

Léon regarda le jeune homme partir, légerement décontenancé par son attitude... mais après tout il ne pouvait pas critiquer... il ne pouvait rien dire, vu sa façon à LUI de se comporter ces temps ci...
Après une infime hésitation, Alban partant devant, Léon décida de le suivre... timidement, ne sachant pas si le jeune homme accepterait sa présence. A petits pas, le corps tremblant face à la crise qu'il venait d'avoir, Léon marchait doucement derrière Alban.

Au bout d'un moment, glissant sa main dans sa poche, Léon en sortit un Pôle... une pillule qu'il déposa dans sa bouche, pour la laisser fondre, le front brûlant... Puis, timidement, il rejoignit enfin son interlocuteur.


"Euh.. Alban... je...suis là si t'as besoin..."

Mais il ne rajouta rien... il n'avait rien à rajouter... Il se sentait faible, ridicule, fatigué... Il ne savait pas si de toute façon il pourrait aider le jeune homme, mais il se sentait terriblement proche de lui malgré tout... La drogue... ça détruit... mais dans ce cas, ça rapproche deux jeunes gens qui ne devraient pas rester seuls trop longtemps...

[dsl c'est génial... ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Dim 24 Fév - 19:41

Alban n'avait fait que quelques pas lorsqu'il remarqua que l'autre étudiant le suivait. Les deux jeunes gens ne se connaissaient pour ainsi dire pas, mais Alban s'en sentit un peu apaisé. Il n'aurait pas à affronter tout seul la découverte de cette université, ainsi que les regards des étudiants qu'il ne manquerait pas d'y croiser. Lorsqu'il n'était pas seul, Alban avait moins peur. Il se sentait moins démuni, moins exposé. Peut-être était-ce la sensation qu'en cas de problème, la personne qui se trouvait avec lui pourrait le défendre, ou l'aider... Mais toujours est-il qu'il se sentait nettement moins opressé lorsqu'il était accompagné.
Le jeune homme demeura quelques instants derrière Alban, puis il s'avança enfin et annonça sa présence. Ses paroles rassurèrent Alban tout autant qu'elles lui firent peur. En effet, il savait qu'il pouvait compter sur l'autre étudiant, s'il avait besoin d'aide. Mais d'un autre côté, la fin de la phrase gênait le jeune homme. 'Si tu as besoin', avait-il dit, ce qui signifiait qu'il fallait demander de l'aide, ce qui n'était pas vraiment l'une des capacités d'Alban. Ce dernier préférait en effet s'enfermer dans la solitude de ses noires pensées plutôt que de parler de ses problèmes, qui lui procuraient une honte indicible. Aussi, le jeune homme ne put que répondre, d'un air sombre dont toute flamme semblait sur le point de s'éteindre :

- Merci...

Il ne connaissait toujours pas le prénom de l'autre étudiant, mais il ne se sentait pas le courage de le demander, ni de demander quoi que ce fût, d'ailleurs. Il continuait à marcher en silence, espérant que le jeune homme n'allait pas l'abandonner... Espérant qu'il ne se sentirait pas tout de suite, à nouveau seul. Attendre un peu, d'être à l'abri d'une chambre, peut-être... Mais pour le moment, il avait sérieusement besoin de cet étudiant, et il savait qu'il ferait probablement une autre attaque de panique s'il se retrouvait seul.


[Désolée, pas terrible je trouve -_-]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 27 Fév - 14:33

Léon regarda plusieurs secondes l'autre étudiant, ne sachant trop quoi dire ou faire... Puis, s'apercevant qu'il le fixait depuis de longues secondes, il détourna maladroitement la tête du jeune homme... Le suivant toujours, quelques pas à l'arrières du jeune homme, il ne savait plus quoi faire... trop timide ? Non... La drogue l'empêchait tout simplement d'aligner une conversasion correct, et, devant Alban, Léon ne disait rien, il n'arrivait même pas à savoir si le jeune homme voulait bien de sa présence, ou bien voulait tout simplement rester seul...
Léon se sentait démuni... en face de lui, il voyait son propre portrait... un jeune homme seul, triste, timide... et surtout pathétique, accro à une drogue...
Dans un souffle, se l'adressant à lui même, il ne put que cracher un...


"Putain de drogue de merde..."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Mer 27 Fév - 16:47

Alban continuait à marcher, un peu gêné de ne rien dire, et appréhendant chaque instant : qu'allait-il arriver s'il se retrouver noyé dans un flot d'étudiants ? Oui, noyé était précisément le bon terme. Il ferait une nouvelle attaque, encore une, et peut-être, cette fois-ci, ne s'en relèverait-il pas... Le jeune homme savait pertinemment qu'il se faisait exactement les mêmes réflexions depuis qu'il était enfant, qu'il n'était jamais mort d'une attaque de panique, et qu'il y avait vraiment peu de chance qu'il en meure un jour, et pourtant sa raison ne parvenait pas à faire entendre cette certitude à son esprit torturé. Cette impression demeurait toujours là, présente, prête à resurgir pour lui faire vivre de terribles moments. Par chance, pour une fois, le jeune homme n'était pas seul, et peut-être saurait-il résister un peu mieux à ses peurs. Du moins l'espérait-il.
Cependant, l'atmosphère demeurait tendue entre les deux jeunes gens.

Aux paroles de l'autre jeune homme, Alban sursauta. Oui, putain de drogue de merde, en effet... Et pourtant, Alban avait comme intime conviction que la drogue n'était pas le pire chez lui. Il en prenait peut-être depuis plusieurs années, il avait toujours réussi à se contrôler et à ne pas trop en prendre. Il sentait bien qu'il avait de plus en plus de mal à s'en passer, mais il parvenait toujours à faire attention, et n'en prenait que lorsqu'il se sentait vraiment mal. Alban savait que l'on ne jouait pas avec la drogue, et qu'il était impossible de s'en passer totalement, une fois que l'on avait commencé à en prendre, mais il pensait cependant qu'il était encore capable de se maîtriser -et qu'il en serait capable encore un moment. Il n'était pas du genre à vouloir abandonner ses capacités cérébrales, qu'il savait grandes. Il saurait gérer la demande de son corps...
Oui, il y avait pire que la drogue. Au fond, la drogue, ça n'était pas grand chose.
Alban voulut répondre quelque chose à l'autre étudiant, mais comme à son habitude il ne trouva rien. Décidemment, il avait beau être un "génie", il avait toujours aussi peu de conversation...

* Maudites phobies ! *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Léon Des Lys
SP3 & correcteur
SP3 & correcteur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 444
Age : 28
Localisation : Haute Garonne
Emploi : lycéenne
Loisirs : écriture,lecture,blablatage XD, dessins, délires... et surtout conneries :p
Date d'inscription : 06/10/2007

Identité
Filière: SP
Matières:
Coeur: rien... pour l'instant ...

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Jeu 28 Fév - 19:37

Léon laissa son regard ce fixer sur l'autre jeune homme pendant de longues secondes... Celui ci semblait perdu... Il semblait ne pas pouvoir parler... Il... Le jeune homme était tout aussi perdu que lui... peut être même plus... Etait ce la drogue à l'origine de ce trouble important ? Peut être...
*Sans doute...*
Léon se sentait misérablement seul... Et au moment où il rencontrait un jeune homme aussi perdu que lui, celui ci semblait ne pas vouloir parler, ne pas vouloir l'approcher... Léon ne savait plus que penser... Devait il rester avec lui ? Devait il insister et engager à nouveau la conversasion ?!? Pfff Il ne savait que faire... Il se sentait de plus en plus perdu dans un monde qui le dépassait... Peut être exagerait il la position misérable dans laquelle il se trouvait ? Sans doute... ou peut être pas ?
Parfois le jeune homme aurait voulu être mort pour ne pas avoir à supporter ces moments de doutes et d'incertitudes... du plus petit au plus gigantesque qu'il ait dû traverser, jamais, jamais il n'avait su faire un choix intelligent. De la drogue à sa famille, sa vie n'était même plus supportable.
Léon soupira discretement, et détourna le visage de sa nouvelle connaissance. Il ne savait que faire. Puis, n'ayant même pas le temps de réflechir à comment agir, il sursauta, devant eux se trouvait une vingtaine d'étudiants sortant d'une salle de classe. Tous excités, ils avançaient vers eux d'un pas joyeux, bavardant d'une voix forte. Léon n'avait aucune envie de les voir, reconnaissant des connaissances qui n'étaient certainement pas des amis... Le jeune homme repera une porte donnant sur l'exterieur, et, s'adressant à Alban, il lui sortit un...


"Eh ! Si tu veux, vient avec moi, on évitera tous ces gosses braillards !"

Puis il sortit par la petite porte... donnant sur l'exterieur, sur le jardin...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alban Daergel
SS 2
avatar

Féminin
Nombre de messages : 33
Age : 30
Localisation : Languedoc
Emploi : Etudiante
Loisirs : Tout
Date d'inscription : 26/12/2007

Identité
Filière: SS
Matières:
Coeur:

MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   Jeu 28 Fév - 19:53

Soudain, un bruit. Un bruit de chaise qui racle le sol. Une porte qui claque, des bruits de pas, des paroles. Oui, cela ne pouvait dire qu'une chose : un cours était terminé, et les étudiants sortaient. Le jeune homme ralentit le pas, se rapprochant imperceptiblement de l'autre jeune homme. Son coeur se mit à battre un peu plus fort, à mesure que les étudiants approchaient. Mais il n'y avait pas d'issue. Il ne pouvait pas partir, car il était dans un endroit qu'il ne connaissait pas.
Mais l'autre jeune homme lui désigna une porte, lui indiquant de le suivre. A peine l'autre étudiant eût-il disparu qu'Alban se rua à sa suite, soulagé, mais ignorant ce qu'il allait découvrir de l'autre côté.



(Tu vois, Léone, elle est vraiment mini mini ma conclusion Razz)
(Suite... ici)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://amandine.remy.free.fr/Forum/phpBB2
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Même tatouage dans le même couloir...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même tatouage dans le même couloir...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Esterial Falss
» [Défis] ~ 30 baisers - Bellatrix Lestrange ~
» Contacts d'Amy Davis
» [Terminé] Ce que vous faites dans la vie résonne dans l’éternité - PV Livia
» Couloir du sous-sol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lucie des Lys :: Bâtiment A: l'administration :: Les couloirs-
Sauter vers: